Désinfection microbiologique des évaporateurs

Désinfection microbiologique des évaporateurs

Les évaporateurs des chambres froides doivent subir un nettoyage et une désinfection régulière à raison d’une fois par an au minimum. L’opération relève d’une série de démarches bien connues des professionnels. Si vous prévoyez une désinfection microbiologique des évaporateurs de vos chambres froides, voici ce que vous devez retenir.

Définition de la désinfection microbiologique des évaporateurs

Un mauvais entretien des évaporateurs provoque des nuisances. Aussi, une désinfection microbiologique des évaporateurs s’impose de manière régulière pour prévenir ce risque.

Pourquoi réaliser une désinfection microbiologique des évaporateurs ?

Les évaporateurs consistent en un ensemble d’équipements stratégiques qui contribuent au maintien de la chaîne du froid. Cet équipement nécessite un entretien régulier, selon la norme ISO 2200. En effet, les évaporateurs ont tendance à s’encrasser très rapidement provoquant un mauvais échange thermique. Ce phénomène est source d’une hausse de la consommation énergétique, de dysfonctionnements et de contaminations par divers micro-organismes. Leur présence dans ces dispositifs fait courir un risque majeur sur la santé des consommateurs, d’où l’intérêt d’une désinfection microbiologique des évaporateurs.

La réglementation en vigueur

Le Décret n° 2010-349 du 31 mars 2010 concernant l’inspection des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles impose un contrôle des systèmes de climatisation et des évaporateurs tous les 5 ans. Cette inspection concerne les installations présentant plus de 12 kW.

Il y a également l’Arrêté du 16 avril 2010 concernant l’inspection périodique des systèmes de climatisations et des pompes à chaleur réversibles. Cette réglementation est aussi destinée aux installations de plus de 12 kW et dispose plus en détail des modalités techniques relatives aux contrôles à réaliser.

Ce qu’il faut savoir avant la désinfection

Les travaux de désinfection microbiologiques des évaporateurs réalisés par un professionnel doivent être encadrés par un contrat de maintenance. Cependant, cette clause exclut les éventuelles pannes mécaniques et électriques à la suite de l’opération. Aussi, la vigilance est de mise avant de conclure le contrat. Pensez également à choisir une entreprise spécialisée ou un tiers de confiance qui propose des services de nettoyage des évaporateurs.

Evaporateur industriel

Objectifs de la désinfection microbiologique des évaporateurs

Une panne technique entraîne la perte de denrées alimentaires et ipso facto une perte d’exploitation. Pour éviter un tel désagrément, une désinfection microbiologique est essentielle.

Le bon fonctionnement des appareils

Outre l’esthétique extérieure, l’opération vise se place dans une perspective plus stratégique : le bon fonctionnement de la machine. La désinfection permet :

  • Un meilleur transfert
  • Une évacuation des condensats
  • Une fluidité complète du réseau PVC
  • Un bon état de la visserie
  • Un bon fonctionnement des raccords

La propreté des appareils

L’intervention garantit un état impeccable de tous les éléments intérieurs, car elle prend en charge :

  • Le nettoyage complet des caissons moteurs
  • Le nettoyage extérieur et intérieur des batteries
  • L’élimination des suies sur les intrados des pales
  • Le décrassage des bacs de récupérations des condensats
  • Le débouchage des orifices d’évacuation des contre-bacs

Éviter le risque d’usure des appareils

Désinfecter les équipements frigorifiques est nécessaire pour maintenir le bon fonctionnement et donc éviter :

  • Le vieillissement prématuré de l’installation
  • La baisse de la puissance
  • La non-conformité aux normes de sécurité en vigueur.

Méthodes de désinfection microbiologique des évaporateurs

La désinfection est une opération délicate qui demande l’intervention d’un spécialiste. Les procédures impliquent l’utilisation de la vapeur sèche combinée à un désinfectant.

Le protocole à suivre

Les procédures commencent par la préparation des équipements sur le milieu agroalimentaire. Vient ensuite le test de fonctionnement ainsi que les diverses vérifications des températures de refoulement. L’expert se prépare à l’intervention. Il faut déposer les carters, les grilles et les moteurs ainsi que le bac à condensat avant de poser une bâche de récupération sous l’évaporateur. Le processus continue par le dégraissage et le brossage des batteries et des autres équipements suivi d’un rinçage soigneux. L’opération se poursuit avec la désinfection des éléments avant le remontage. Après l’enlèvement des bâches de protection et la remise en place des équipements, l’expert met le livret d’entretien à jour.

Les matériels utilisés

Pour dissoudre les saletés et les graisses, l’intervenant utilise de la vapeur à 175 °C. Cette dernière exerce une action détergente et puissante sur les microbes incrustés. Elle est appliquée sous une pression de 6 à 8 bars pour décrasser et déloger les salissures dans les zones hors d’atteintes. La pression réalise une action mécanique sans pour autant endommager les équipements. À ces instruments s’ajoute la chaleur pour éradiquer définitivement les micro-organismes.

Coût d’une désinfection microbiologique des évaporateurs

Le coût final d’une désinfection microbiologique des évaporateurs repose sur chaque prestataire.

Le prix d’une désinfection microbiologique des évaporateurs

Pour des travaux de désinfection microbiologique des évaporateurs, prévoyez une somme approximative de 90 euros. Ce coût inclut les frais de déplacement, la main d’œuvre ainsi que les équipements. Évidemment, le prix reste variable en fonction des appareils et de l’ampleur de l’infection microbiologique. Un devis vous est toujours délivré après le diagnostic. Ce n’est qu’après votre aval que les opérations commencent.

Les prestations supplémentaires

Certains prestataires présentent des services supplémentaires moyennant naturellement des coûts supplémentaires. Le professionnel propose le nettoyage des condenseurs, le lessivage des murs et du plafond des chambres froides, propositions auxquelles peuvent s’ajouter la réparation et la rectification des réseaux PVC ainsi que le nettoyage des gaines textiles.